L'authenticité

L'ingrédient clé de l'efficacité d'équipe ?

Un dauphin ressent avec beaucoup d'acuité l'environnement qui l'entoure. Ses sens lui permettent de s'orienter, de détecter des opportunités et d'anticiper des dangers. Un scaphandrier au contraire ne ressent pas grand chose. Il voit la mer derrière le hublot de son casque.

Etes-vous plutôt dauphin ou scaphandrier ? Etes-vous quelqu’un qui ressent moins qu’il ne pense ? Intéressez-vous surtout aux tâches, aux objectifs, aux résultats ? ou bien également à la façon dont se vivent les choses ? Etes-vous passionnant ou ennuyeux ? Inspirez-vous confiance ? En un mot, êtes-vous connecté à vos ressentis ? Et savez-vous vous en servir pour analyser ce qui se passe et agir de façon adaptée ? 

La vie d’équipe, son climat, son efficacité et ses résultats dépendent beaucoup des ressentis. Il suffit d'analyser les mots utilisés pour parler de dysfonctionnements d'équipes ou au contraire de performance : stress, tension, non-dits, méfiance, fermeture, peur, appréhension, déception, insécurité, confiance, détente, transparence, motivation, ouverture, plaisir, sentiment d’être reconnu ou non, d’être respecté ou non, d’être écouté ou non…

Etre connecté à ses ressentis suppose de déposer l'armure que l'on s'ait construite au fur et à mesure des injonctions reçues des différentes figures d'autorité de notre enfance et de l'image de soi que l'on a voulu bâtir... Cette armure était une vraie source de sécurité à l'époque où vous l'avez construite... mais désormais elle vous enferme plus qu'elle ne vous protège. C'est comme enfermer un dauphin dans un scaphandrier !

En accueillant ses ressentis, on gagne en authenticité avec soi même et donc avec les autres. Exprimer des idées, des convictions, des principes, des objectifs en partageant ses valeurs, ses aspirations, ses peurs, ses espoirs, ses fragilités, ses forces donne une force incroyable car cela vous rend simplement humain. Vous gagnez en autorité car les gens vous sentent sincères et vrais donc ils vous font davantage confiance.

Attention, cela ne signifie pas qu'il faut tout dire tout le temps, surtout si vous êtes quelqu'un de pudique ! Il s'agit juste de partager de façon mesurée ce que vous ressentez ayant trait à la situation, d'exprimer votre expérience.

Déposer son armure suppose souvent aussi beaucoup de courage et de détermination car cela peut prendre parfois du temps avant d'y arriver vraiment. 

Mais lorsque vous écoutez quelqu'un non pas avec votre tête qui analyse, dissèque, juge mais avec votre sensibilité, c'est là que se met en place ce que l'on appelle une résonance : des ressentis plus fins, plus profonds, plus intelligents de la situation vont progressivement se faire écho. C'est là que du neuf peut naître : l'intelligence collective ! Plus vous plongerez profondément et régulièrement dans ces ressentis et plus vous serez en contact avec votre énergie vitale, ce qui vous tient vraiment à coeur et qui fait votre unicité. Alors vous serez en capacité de déplacer des montagnes !

Si vous êtes intéressés par creuser davantage le sujet, je vous suggère ce très bon livre : "Les fondements humains du leadership" de Jacques Santini et Christophe Le Buhan.